Editorial du bulletin paroissial

Editorial du bulletin paroissial · 23 novembre 2021
Comme chaque année, notre paroisse place le temps de l’Avent qui s’ouvre ce dimanche 28 novembre sous le signe de la solidarité avec les plus démunis, les exclus. Elle le fait en partenariat avec Noël dans la Cité qui vient en aide aux plus pauvres de Namur d’une part et avec l’Action Vivre Ensemble, de l’autre. C’est aussi l’occasion ...
« Pour une Église synodale », tel est le thème du synode qui s’est ouvert à Rome les 9 et 10 octobre derniers. Mais qu’est-ce qu’un synode ? Étymologiquement, « synode » signifie « marcher ensemble ». Historiquement parlant, la démarche synodale a été explicitement voulue par le Concile Vatican II qui s’est tenu entre 1962 et 1965. Cette volonté répondait à une question laissée en suspens par
Editorial du bulletin paroissial · 14 septembre 2021
Un voyage du Pape hors du Vatican n’est jamais anodin et comporte toujours de réels risques. On pense, bien sûr, aux risques d’attentats potentiellement toujours présents, mais là n’est pas le risque majeur : les services de sécurité du Vatican et ceux des états visités sont bien rôdés pour les contrer, même si le risque zéro n’existe pas ! Mais il est un autre risque – pire celui-là ! – , celui de
Décidément, l’actualité nous bouscule ! Alors que l’éditorial du mois de juin laissait entendre des nouvelles plutôt positives sur le front du Covid, l’actualité récente nous a offert des images de désolation et même d’horreur : l’eau considérée comme une source de vie s’est révélée, ces dernières semaines, terriblement destructrice. Plus de 40 morts, sans compter les dizaines de milliers de
Depuis plusieurs jours et même quelques semaines, tous les paramètres sont au vert : le nombre d’infections quotidiennes est en baisse, l’occupation des lits en soins intensifs indique un chiffre en-dessous du nombre fatidique de 300, le nombre moyen de décès par jour reste en dessous de 10 unités… et on se met de nouveau à rêver. Rêver de
Depuis plus d’une année, nous vivons avec le tempo imprimé par la pandémie. Chez nous, cela s’est traduit très concrètement par deux arrêts de toutes les célébrations : le premier entre le 12 mars et le 14 juin 2020 et le second entre le 2 novembre 2020 et le 14 mars 2021, afin de nous conformer strictement aux directives des autorités fédérales. Depuis le 14 mars, après s’être tues pendant plus de 7 mois, les cloches de notre église de Gelbressée retentissent à nouveau le dimanche pour
Pour les chrétiens, la Semaine Sainte, dans laquelle nous venons d’entrer, représente le sommet de l’année liturgique parce qu’elle célèbre le cœur même de la foi chrétienne. Elle a commencé par le dimanche des Rameaux au cours duquel nous revivons l’entrée de Jésus à Jérusalem. Cette entrée est triomphale : Jésus est acclamé par la foule qui l’accueille comme un roi. Oui mais Jésus n’est pas n’importe quel roi !
Au moment où je rédige cet éditorial, je regarde avec grand intérêt les images du Pape François en visite en Irak. Et je me dis que ce Pape est vraiment extraordinaire ; cette visite en terre d’Irak est historique. Dans un pays meurtri par la guerre, rougi encore par le sang de milliers de chrétiens, sous une menace permanente d’attentats terroristes, François est parti là-bas pour soutenir ce petit reste de chrétiens qui vivent sur la terre d’Abraham. Mais pas seulement ! Il est parti là
Contrairement à ce que d’aucuns croient ou veulent faire croire : notre communauté paroissiale de Gelbressée est bien vivante ! Celles et ceux qui s’imaginent que la communauté paroissiale se résume à l’eucharistie dominicale en seront pour leurs frais : le contenu de cette feuille paroissiale en est un témoin imparable. Bien sûr, comme beaucoup, nous regrettons de ne plus pouvoir, pour l’instant, nous retrouver pour célébrer le Christ vivant sous les espèces du pain et du vin. Mais
Editorial du bulletin paroissial · 18 décembre 2020
Depuis début novembre, nous vivons cette année un deuxième confinement qui nous a obligés à suspendre les célébrations dominicales, notamment dans notre paroisse de Gelbressée. À la suite d’un recours introduit par la Communauté juive d’Anvers, le Conseil d’Etat a obligé notre gouvernement à revoir sa copie quant à l’interdiction de l’organisation des cultes, ne niant pas la nécessité de promulguer une telle interdiction mais en modulant davantage celle-ci en fonction des circonstances diverses

Afficher plus