Editorial du bulletin paroissial

Editorial du bulletin paroissial · 09 février 2018
Il y a du souffle dans ces quelques mots. Un souffle à nul autre pareil ! Brise légère ou vent d’ouragan, ces mots sont portés à nos oreilles chaque année au moment où nous recevons les Cendres, au début du temps du Carême. Sous des allures d’injonctions, ces quelques mots suffisent pourtant à dire, avec force, toute la confiance et l’espoir placés en chacun et chacune d’entre nous quand nous est proposé l’Evangile comme chemin de vie. Convertissez-vous et croyez à l’Evangile ! Ces mots
Editorial du bulletin paroissial · 31 décembre 2017
Au début d’une année nouvelle, personne n’échappe à la belle tradition des vœux. Les miens voudraient rejoindre tous et chacun dans ce qui lui tient le plus à cœur : vœux de sérénité et de prospérité, mais surtout peut-être, vœux de paix, en cette 51ème journée mondiale de prière pour la paix. Cette paix, que les anges annoncent aux bergers la nuit de Noël,
Editorial du bulletin paroissial · 29 novembre 2017
Ces paroles dans l’Evangile de Matthieu nous bousculent aujourd’hui d’une façon toute particulière. En cette fin de novembre, répondant à l’appel du Pape François, les évêques de Belgique, de concert avec les autres confessions religieuses du pays, indiquent que, dans les prochaines semaines, nos diocèses accueilleront 100 réfugiés syriens dans le cadre de l’ouverture d’un « couloir humanitaire ». D’emblée, ils rappellent que l’immigration persistante constitue un important défi pour notre
Le mois de novembre débute chaque année pour nous par la Fête de la Toussaint suivie aussitôt du jour de prière pour les défunts. Au moment où la nuit prend de plus en plus possession des jours et où s’annonce l’hiver, ces deux temps de célébration viennent nous rappeler notre condition de mortels tout en nous aidant à saisir le sens ultime de notre existence humaine. Temps de fête, c’est-à-dire de réjouissance, mais également temps marqué par la tristesse des séparations, ces deux journées
Editorial du bulletin paroissial · 23 septembre 2017
Avec Octobre s’ouvre, dans notre Eglise, le mois de la mission universelle. De grandes figures comme Thérèse de Lisieux (fêtée le 1er octobre), François d’Assise (le 4 octobre) ou encore saint Luc (le 18 octobre) orientent notre réflexion vers cet objectif essentiel pour tout chrétien. Pour ma part, dans la foulée du message du Pape François, je me contenterai d’en relever quelques caractéristiques majeures, à la lumière d’un passage de l’évangile de saint Luc où l’on entend précisément Jésus
Le mois de septembre s’annonce… C’est la rentrée et l’occasion de partager les événements de l’été : la vie familiale, les vacances, les temps de détente, les spectacles, les promenades, les lectures… Que de souvenirs ! C’est aussi le temps de la reprise : le travail, la rentrée scolaire, les activités culturelles et sportives, la vie paroissiale… Des dates, des réunions, des rendez-vous… Très vite, les agendas vont se remplir à nouveau. Le quotidien va reprendre sa place et chacun va s’y engage
Dans toute organisation qui se respecte, il est non seulement de bon ton, mais aussi vital de s’arrêter à certains moments pour faire le point, voir d’où l’on vient et où l’on va pour mieux repartir, entretenir - voire renouveler - la dynamique qui la fait vive. Notre paroisse de Gelbressée n’échappe pas à la loi du genre au moment où cet exercice se pratique notamment dans les institutions d’enseignement à l’aube des congés d’été.
Chaque année, le deuxième dimanche du mois de mai, nous vivons, dans notre paroisse, la fête des Professions de foi. C’est l’occasion de partager avec des jeunes une étape importante de leur vie chrétienne. C’est le moment de nous réjouir avec eux, avec leur famille et de nous rappeler les engagements de notre baptême. Ce moment est toujours perçu comme un temps fort de notre vie paroissiale. Pour la première fois depuis longtemps, nous ne vivrons pas cette célébration dans notre paroisse. Allai
Au soir du Jeudi saint, Jésus souhaite à ses disciples d’être comblés de joie. Et pourtant, quelques heures plus tard, ces mêmes disciples assisteront à l’arrestation de Jésus, à son accusation injuste et à sa mort incompréhensible sur la croix. Jésus a guéri des blessés de la vie, soulevé bien des espérances et maintenant ne restent que le silence, l’abattement, la nécessité de passer à autre chose. Aujourd’hui encore nous connaissons les malheurs du monde, les crises, les souffrances et
Editorial du bulletin paroissial · 26 février 2017
« Dansons-nous sur un volcan prêt à entrer en éruption ? » C’est par cette question provocante que débute la lettre des évêques de Belgique publiée pour le Carême de cette année et intitulée Populorum communio (La Communion des peuples). La question posée invite à ouvrir les yeux sur les déséquilibres et les injustices qui marquent notre monde. Avec la mondialisation de la société et l’évolution de l’histoire, il s’agit maintenant de penser à la communion des peuples, c’est-à-dire à la paix

Afficher plus